L’asthme de l’enfant

L’asthme de l’enfant

Sommaire

Définition de l’asthme

L’asthme est la première maladie chronique de l’enfant. La prévalence est estimée autour de 8 – 10 % chez l’enfant et l’adolescent. Dans trois quarts des cas, il apparaît avant l’âge de 5 ans.

L’asthme se manifeste par une toux sèche répétée, une difficulté à respirer, un essoufflement, une respiration sifflante ou une sensation d’oppression dans la poitrine. Le mécanisme physiopathologique associe une hyperréactivité bronchique et une inflammation des bronches. Cela entraîne une diminution du calibre bronchique (spasme du muscle lisse bronchique) et un épaississement de la paroi bronchique.

Asthme

Il convient de définir les facteurs protecteurs (éviction du tabac, contrôle de l’environnement) ou au contraire potentialisateurs :

  • allergies (pollens, moisissures ou acariens),
  • virus,
  • sport…

Les crises d’asthme sont à l’origine de multiples hospitalisations chaque année, de passages aux urgences, de consultations du médecin traitant et d’une altération de la qualité de vie si l’asthme n’est pas traité. Il convient de connaître les signes de gravité qui doivent conduire à une évaluation « rapide » à l’hôpital.

Les enfants qui ont un asthme persistant nécessitent un traitement de fond afin de limiter les crises, assurer une scolarisation, des activités sociales et physiques normales mais également préserver leur fonction pulmonaire. L’asthme ne doit pas être un frein au sport.