Éducation et loisirs

Éducation et loisirs

Sommaire

Centre scolaire

Informations pratiques :

Directrice : Mme Camille ARMINJON

Secrétariat : 01 40 03 57 73
Fax : 01 40 03 23 19
Situation : point rouge, niveau -1

L’hôpital Robert-Debré dispose d’une structure scolaire avec des enseignants de l’Éducation nationale et de la ville de Paris.

La poursuite de la scolarité à l’hôpital permet à l’enfant de garder une référence à la vie ordinaire. L’école est un lieu de rencontres et d’échanges. C’est un point de repère aidant l’enfant ou l’adolescent à structurer le temps et l’espace hospitalier. Quand il réfléchit, raisonne, imagine ou mémorise, il se trouve en position active. L’enfant n’est plus isolé face à sa douleur physique et psychique. Ainsi, l’école joue un rôle dans l’évolution des soins et peut contribuer, d’une certaine manière, au processus de guérison.

Équipe

Le personnel enseignant à l’hôpital Robert-Debré est constitué de :

  • une directrice,
  • une assistante administrative,
  • 17 enseignants spécialisés du 1er degré (maternelle et élémentaire),
  • des professeurs de la ville de Paris pour l’enseignement des arts plastiques, de l’éducation musicale et de l’éducation physique et sportive,
  • des professeurs de collège et de lycée,
  • deux professeurs de langue arabe.

Tous ces enseignants ont pour mission d’établir la continuité scolaire pour chaque patient, de la maternelle au lycée, et ce en liaison avec les établissements d’origine. Ils assurent ainsi la poursuite des apprentissages pour les enfants et les adolescents durant leur hospitalisation.

Activités

Les projets du centre scolaire sont enrichis par de nombreux partenariats dans les domaines :

  • Culturel : artistes plasticiens, musiciens, musées (Galliéra, centre Georges-Pompidou, les Arts et Métiers, Bourdelle, le Louvres…).
  • Scientifique : CNRS, INRA. Des chercheurs de ces deux institutions sont invités régulièrement à animer des émissions sur le circuit interne de télévision. Par ailleurs, chaque année depuis 2008, une journée est organisée avec l’INRA pour une vingtaine d’adolescents malades. Cette journée est l’occasion pour ces patients de partir à la rencontre des chercheurs, de visiter le centre de recherche Paris Versailles. L’après-midi, les enfants visitent des sites « nature » des environs.

Fonctionnement

Dans la mesure du possible, les enseignants regroupent les élèves dans une classe, autour d’un travail adapté à chaque enfant. Ils se déplacent au chevet des patients quand cela est nécessaire. Ils peuvent aider les patients à effectuer le travail transmis par l’école d’origine pour éviter la rupture scolaire et favoriser ainsi le maintien des liens sociaux et affectifs avec leurs camarades de classe.

Les enseignants participent au retour des jeunes dans leur établissement scolaire après leur hospitalisation ou contribuent à la mise en place d’un dispositif de scolarisation approprié.

Des cours au domicile sont mis en place pendant la convalescence, en collaboration avec le service d’aide pédagogique à domicile (SAPAD) de chaque département.

Le centre scolaire de l’hôpital organise si nécessaire les examens scolaires (brevet, baccalauréat) et devient centre d’examens pendant le passage des épreuves.

Des enseignants bénévoles de l’association l’École à l’hôpital interviennent en complémentarité des enseignants de l’Éducation Nationale pour les élèves du second degré.

Moyens

Plusieurs outils sont utilisés pour l’enseignement :

  • le studio vidéo de l’hôpital : circuit interne de télévision,
  • la visioconférence : par ce moyen, les adolescents hospitalisés peuvent suivre et participer à un cours qui a lieu simultanément dans un établissement scolaire,
  • l’informatique : des ordinateurs fixes ou portables permettent la mise en valeur des travaux des élèves et l’accès à une information diversifiée,
  • les publications écrites : le centre scolaire collabore à la rédaction du journal des enfants hospitalisés « L’Echo du Tam-Tam »,
  • des tablettes tactiles.