ACTUALITE – Premières activations en France d’un implant cochléaire en pédiatrie le jour même de l’intervention chirurgicale à l’hôpital Robert-Debré AP-HP

ACTUALITE – Premières activations en France d’un implant cochléaire en pédiatrie le jour même de l’intervention chirurgicale à l’hôpital Robert-Debré AP-HP

L’équipe du service de chirurgie ORL dirigé par la Pr Natacha Teissier à l’hôpital Robert-Debré AP-HP a réalisé chez six enfants entre décembre 2020 et mars 2021 une première consistant à activer le jour même de l’intervention chirurgicale un implant cochléaire posé.

Un implant cochléaire est un dispositif médical qui permet de rendre l’audition aux personnes sourdes de naissance, ayant perdu l’audition, ou encore développant une surdité progressive. La cause de cette surdité est le dysfonctionnement de la cochlée, un organe qui permet de transformer les fréquences sonores en signaux électriques qui sont ensuite envoyés au cerveau.
 
L’implant cochléaire permet de passer outre ce dysfonctionnement de la cochlée et d’apporter directement les informations sonores codées au nerf auditif. La pose de l’implant nécessite une opération chirurgicale qui dure environ deux heures. L’implant cochléaire est ensuite activé de cinq à dix jours après l’intervention, par une équipe dédiée.
 
Si l’activation précoce a déjà cours chez l’adulte, c’est la première fois qu’elle est réalisée en pédiatrie en France à J0, au sein du service de chirurgie ORL de l’hôpital Robert-Debré AP-HP. En France, certaines équipes proposent chez l’enfant des activations de plus en plus précoces entre un et huit jours après l’intervention chirurgicale.
 
Cette activation précoce représente une petite révolution pour les patients qui peuvent commencer à entendre dès le jour de l’intervention, et initier plus rapidement les séances de réglage et de rééducation orthophonique. Le fait de regrouper l’ensemble du parcours sur une seule journée est également un atout pratique pour les familles qui limitent leurs déplacements.
 
La Pr Natacha Teissier, chef du service, apporte son éclairage sur cette innovation : « Cette activation précoce est une petite révolution pour les patients qui peuvent commencer à entendre dès le jour de l’intervention : il y a un côté « magique » pour les parents et les enfants. Le geste chirurgical est ainsi rapidement associé à la perception d’un son, là où auparavant il fallait attendre le temps de la cicatrisation et la disparition de l’œdème. Cela diminue grandement le stress des parents qui peuvent apprécier dès le jour même le bénéfice de la chirurgie. De plus, cela permet d’initier plus rapidement les séances de rééducation orthophonique. »
 

Rayan à la veille de l’intervention, en compagnie de sa maman, de son petit frère et du Pr Teissier

Vanessa, maman, témoigne la veille de l’intervention de son fils Rayan, 7 ans : « Rayan porte un appareil auditif depuis 2018, mais depuis quelques semaines son audition est en baisse d’un côté. Les équipes médicales nous ont donc proposé cette solution d’implant cochléaire. La décision d’implantation n’a pas été facile à prendre en tant que parent, car cela implique une opération chirurgicale… Mais j’ai rencontré une équipe formidable qui m’a très bien expliqué en quoi l’implant consistait, ce que cela impliquait, et aujourd’hui nous sommes plus que partants pour cet implant cochléaire ! »

 
Cette innovation a été rendue possible par le concours des équipes de chirurgie et d’anesthésie mais aussi grâce à la disponibilité de l’équipe dédiée au réglage de l’implant cochléaire. Entre 50 et 55 implants cochléaires sont posés chaque année auprès des enfants suivis par l’équipe de chirurgie ORL de l’hôpital Robert-Debré AP-HP.