Institut Robert-Debré du cerveau de l’enfant

Institut Robert-Debré du cerveau de l’enfant 


La création de l’Institut Robert-Debré du cerveau de l’enfant a été annoncée lors des Assises de la santé mentale le 28 septembre 2021, pour un financement de 40 millions d’euros sur la période 2023-2024. Ce projet est porté conjointement par le Pr Richard Delorme, Université Paris Cité, chercheur à l’Institut Pasteur, chef de service de pédopsychiatrie de l’hôpital Robert-Debré AP-HP et coordonnateur du centre d’excellence InovAND, le Pr Pierre Gressens, directeur de recherche de l’INSERM et le Pr Ghislaine Dehaene-Lambertz, directrice de recherche CNRS  et directrice du laboratoire de Neuroimagerie du langage et développement du cerveau (CNRS/CEA/Inserm/Université Paris-Saclay).

L’Institut Robert-Debré du cerveau de l’enfant réunira des équipes de cliniciens et de chercheurs d’excellence au niveau national et international dans le cadre d’un partenariat unique entre l’hôpital, le CEA, l’Inserm, l’Institut Pasteur et Université Paris Cité pour répondre à l’ensemble des vulnérabilités de l’enfant.
Son objectif est de mieux comprendre le cerveau en développement afin de fournir aux enfants les outils dont ils ont besoin pour l’apprentissage, l’éducation et la santé autour de quatre axes :

  • Le cerveau en développement de la période in-utero à l’adolescence;
  • Les mécanismes cérébraux impliqués dans les apprentissages de l’enfant afin de permettre le déploiement de stratégies innovantes et efficientes pour mieux apprendre ;
  • Les trajectoires développementales atypiques et les conséquences des atteintes cérébrales sur les processus développementaux afin d’améliorer la prévention, le diagnostic, le traitement et les soins des enfants atteints de troubles neuro-développementaux ;
  •  L’épidémiologie et la santé publique afférentes à ces enjeux.

L’Institut Robert-Debré du cerveau de l’enfant souligne notre volonté de mieux soigner et mieux comprendre le cerveau de l’enfant en développement. Ce projet s’inscrit dans une dynamique plus générale d’accompagnement – par notre travail – des populations vulnérables notamment celle du Nord Est de l’Ile-de-France. 1/5ième des enfants vivent sous le seuil de pauvreté en France. Et les pathologies que nous prenons en charge sont de puissants catalyseurs de cette précarisation de l’enfance. Nous espérons que cet institut permettra de créer une dynamique forte et multidisciplinaire autour de la recherche sur le cerveau en développement, le neuro-développement et la neuro-éducation. Comprendre la biologie du cerveau en développement, c’est accompagner les trajectoires individuelles de chaque enfant et favoriser l’émergence de ses compétences cognitives et affectives même dans un contexte de vulnérabilité. –  Richard Delorme, chef de service de pédospscyhiatrie à l’hôpital Robert-Debré AP-HP

Pour atteindre cet objectif, l’Institut du cerveau de l’enfant a lancé un Appel à manifestation d’intérêt s’adressant à la communauté scientifique (sciences biologiques, sciences de la santé, sciences humaines et sociales).

Un nouveau bâtiment de quatre étages sera construit au sein de l’hôpital Robert-Debré en lien direct avec les locaux actuels. Il abritera des unités de soins et de nouvelles plateformes de recherche pour faciliter l’innovation et l’excellence.

En complément, les équipes auront accès aux outils d’imagerie cérébrale pour l’exploration des bébés ou des enfants de NeuroSpin, le centre de recherche pour l’innovation en imagerie cérébrale du CEA (CEA-Joliot).

Actualités