Première française en ambulatoire de chirurgie de reconstruction de la jonction pyélo-urétérale avec le robot chirurgical da Vinci®

Première française en ambulatoire de chirurgie de reconstruction de la jonction pyélo-urétérale avec le robot chirurgical da Vinci®

jonction pyélo-urétéraleEn juillet 2020, le Dr Annabel Paye-Jaouen, chirurgienne au sein du service de chirurgie viscérale et urologique pédiatrique dirigé par le Pr Alaa El Ghoneimi à l’hôpital Robert-Debré AP-HP, a réalisé une opération innovante de reconstruction de la jonction pyélo-urétérale avec le robot chirurgical da Vinci® en ambulatoire.

 

La pyéloplastie est une opération de reconstruction qui concerne les enfants souffrant d’une obstruction du rein et/ou de l’uretère. Si elle n’est pas soignée, cette obstruction conduit à la détérioration puis à la perte du rein. C’est une opération qui nécessite traditionnellement plusieurs jours d’hospitalisation.

Aujourd’hui, grâce à l’expertise déployée par l’équipe, une première pyéloplastie a pu être réalisée en ambulatoire avec le robot chirurgical da Vinci®. Le patient, un adolescent de 14 ans qui souffrait de douleurs abdominales chroniques, d’infections urinaires à répétition, est entré à 7h du matin et est ressorti le jour même à 17h, après une intervention de 3 heures. 25 pyéloplasties sous robot avaient été réalisées à l’hôpital Robert-Debré AP-HP avant cette première en ambulatoire.

Cette procédure innovante réalisée en ambulatoire avec le robot da Vinci® ouvre de nouvelles perspectives pour la prise en charge des patients.

En juillet 2020, les équipes du service de chirurgie viscérale et urologie pédiatrique de Robert Debré ont également accompli une chirurgie de reconstruction complexe via robot. Elles ont effectué un agrandissement de la vessie par l’intestin, associé à une chirurgie de continence, ainsi que la création d’un conduit pour sondage urinaire. Cette procédure rare et longue a été entièrement réalisée par les techniques robot-assistées sur un enfant de neuf ans né avec une exstrophie vésicale, malformation qui provoque une incontinence urinaire totale.

Ces innovations chez l’enfant sont le résultat d’une collaboration étroite et fructueuse entre les équipes de chirurgie, d’anesthésie et les infirmières du bloc opératoire.

Une expertise de plus de 20 ans dans la chirurgie mini-invasive et les reconstructions complexes

Le service de chirurgie urologique et viscérale pédiatrique de l’Hôpital Robert-Debré AP-HP est fort d’une expertise de 20 ans dans la chirurgie mini-invasive et les reconstructions complexes. Il est centre de chirurgie robotique en France. Il prend en charge les pathologies rares et complexes affectant les reins, la vessie et l’urètre chez l’enfant. Il est d’ailleurs centre de références maladies rares « Malformations rares des voies urinaires » (CRMR MARVU). En 2019,42 interventions ont été réalisées avec le robot chirurgical da Vinci® installé en avril 2019. En juillet 2020, 46 interventions avaient d’ores et déjà été menées avec le robot da Vinci®.

13 robots chirurgicaux à l'AP-HP

Fin 2018-début 2019, l’AP-HP a équipé ses hôpitaux de neuf nouveaux robots chirurgicaux da Vinci Xi® dernière génération, installés dans les hôpitaux Cochin, européen Georges-Pompidou, Henri-Mondor, Pitié-Salpêtrière, Robert-Debré, Tenon, Bicêtre, Bichat-Claude Bernard et Saint-Louis. Ils s’ajoutent aux quatre robots déjà installés dans les hôpitaux Henri-Mondor, européen Georges-Pompidou, Necker-Enfants malades et Pitié-Salpêtrière. En investissant 52 millions d’euros dans l’acquisition et l’exploitation de ces nouveaux équipements ainsi que dans la formation des équipes, l’AP-HP affiche sa volonté de développer un programme global de chirurgie assistée par robot. Elle souhaite également contribuer au débat international sur l’impact et les bénéfices de ces nouvelles pratiques pour les patients et être plus attractive auprès des chirurgiens et des équipes de blocs.