Portraits de soignant.e.s : Andréa, infirmière en neurologie pédiatrique

Portraits de soignant.e.s : Andréa, infirmière en neurologie pédiatrique

[Elles et ils travaillent à Robert-Debré]

andréa neurologie

Andréa est infirmière dans le service de neurologie pédiatrique du Professeur Stéphane Auvin, à l’hôpital Robert-Debré.

J’ai toujours voulu travailler auprès des enfants, avant même mon entrée en école d’infirmière. J’ai d’abord fait des missions chez l’adulte en intérim durant 1 an, pour me former dans mon métier et prendre un peu d’assurance. J’ai ensuite postulé à l’hôpital Robert-Debré et j’ai intégré le service des urgences pédiatriques en période hivernale, puis le service d’endocrinologie diabétologie.

Après 3 ans en endocrinologie diabétologie, j’ai eu envie de développer nouvelles compétences, autant au niveau des soins qu’en termes de contact et de relation auprès d’enfants polyhandicapés, et j’ai intégré le service de neurologie pédiatrique.

J’appréhendais, et puis j’ai très vite compris qu’il y a beaucoup de moyens de communication autres que le verbal : le toucher, le regard, la musique, le son, les images…

Ce qui me plaît dans mon métier, c’est de pouvoir chanter en même temps que je travaille, pour essayer de faire oublier aux enfants un acte désagréable voire douloureux… Je peux danser pour essayer de faire rire un enfant qui a pleuré à cause d’un soin. Divertir les enfants est aussi une forme de soin. Je suis toujours si admirative de la force et du courage des enfants.

3 mots pour qualifier mon métier : Engagement, Prendre soin, Dévouement

Le service de neurologie pédiatrique recrute des infirmier.e.s et des puericulteur.trice.s

Et pourquoi pas vous ?