La drépanocytose de l’enfant

La drépanocytose de l’enfant

Sommaire

Ce qu’il faut retenir sur la drépanocytose

En conclusion, la prise en charge de cette maladie, dépistée systématiquement à la naissance dans les populations à risque, consiste donc essentiellement à prévenir et à traiter les complications de la maladie par un suivi médical régulier. La dimension éducative est essentielle, pour les parents comme pour les enfants, afin de prévenir les crises (boisson abondantes, surtout s’il fait chaud, éviter l’exposition au froid), connaître les signes d’alerte (fièvre élevée, grande fatigue, pâleur intense) et savoir consulter rapidement en cas d’efficacité insuffisante du traitement débuté à domicile.

Cette prise en charge globale nécessite une mobilisation coordonnée de très nombreux acteurs : médecins libéraux, médecins hospitaliers, services de PMI, acteurs sociaux, psychologues, médecins scolaires et enseignants, mais aussi une implication active des familles, sans oublier les associations de patients qui ont un rôle crucial à jouer dans la diffusion de l’information aux familles. C’est à cette condition que, dans les pays à haut niveau de médicalisation, l’ensemble de ces mesures a permis de diminuer significativement la fréquence et la gravité des complications de cette maladie, améliorant ainsi très nettement l’espérance et la qualité de vie des patients atteints.