Les troubles du neuro-développement de l’enfant

Les troubles du neuro-développement de l’enfant

Depuis plus de trente ans, l’Hôpital Universitaire Robert-Debré, s’investit dans le dépistage, le diagnostic et le soin des troubles du neuro-développement chez le nourrisson, l’enfant et l’adolescent.

Les troubles du neuro-développement se caractérisent par une perturbation du développement cognitif ou affectif de l’enfant qui entraine un retentissement important sur le fonctionnement adaptatif scolaire, social et familial.

Ils regroupent les troubles du développement de la communication et des interactions sociales (autisme), du développement intellectuel (déficience intellectuelle ou retard mental), du développement de l’attention (trouble déficitaire de l’attention avec ou sans hyperactivité ou impulsivité) et des fonctions associées (mémoire de travail, contrôle exécutif…) mais aussi les troubles d’acquisition du langage ou des coordinations (dysphasies et dyspraxies) et les troubles spécifiques des apprentissages scolaires (par exemple la dyslexie-dysorthograpie).

Ces troubles apparaissent le plus souvent précocement dans l’enfance, les premiers signes étant visibles avant la fin de l’école maternelle, et se modifient jusque dans l’adolescence.
Ils présentent des degrés très variables de sévérité et sont fréquemment associés entre eux, constituant alors un trouble multiple du neurodéveloppement, ou bien à une épilepsie, un trouble moteur ou un déficit neurosensoriel (vision, audition). Ils ont aussi la particularité de partager des causes et facteurs de risques communs, d’origine génétique ou environnementale (par exemple la prématurité ou l’exposition aux toxiques et agents infectieux avant la naissance).

Prendre connaissance de la stratégie nationale pour l’autisme 2018-2022, sur le site www.handicap.gouv.fr

A l’hôpital Universitaire Robert-Debré, plusieurs services sont impliqués dans le dépistage, le diagnostic et le soin des enfants présentant un trouble du neuro-développement :

En fonction des besoins et des préoccupations, les équipes se coordonnent pour accompagner l’enfant et sa famille tout au long de son parcours ou pour assurer des interventions plus ciblées, en collaboration étroite avec les équipes médicales, paramédicales, médico-sociales ou scolaires extra-hospitalières qui accompagnent l’enfant au quotidien.

En s’appuyant sur l’expertise des services d’imagerie, de physiologie et de biologie médicales, elles s’efforcent de mettre à disposition les outils diagnostiques les plus récents tant en imagerie cérébrale (IRM cérébrale à haut champ 1,5 et 3 Tesla, électroencéphalographie conventionnelle et de haute densité) qu’en biochimie métabolique, en génétique et en cytogénétique moléculaires (analyse chromosomique sur puce à ADN, panels de gènes haute densité).

L’Hôpital Universitaire Robert-Debré regroupe toutes les spécialités pédiatriques médicales et chirurgicales nécessaires à une prise en compte globale des besoins des enfant porteurs de troubles neuro-développementaux, en particulier l’exploration et le traitement des déficits sensoriels mais aussi de l’ensemble des affections potentiellement associées (ostéo-articulaires, cardiaques, endocriniennes, digestives, pulmonaires, rénales…).

La recherche

L’hôpital Robert-Debré est un hôpital pédiatrique universitaire innovant, pleinement investi dans la recherche de l’excellence scientifique au service de la prévention, de la compréhension et du traitement des troubles du neurodéveloppement.

Le Centre d’Investigation Clinique et l’Unité de Recherche Clinique accompagnent enfants et familles participant aux projets de recherche clinique qui sont proposées par les différentes équipes impliquées dans de nombreuses études nationale ou internationales (AIMS2-Trials, H2020 Cosyn).

 

L’hôpital accueille également des chercheurs scientifiques qui tentent de mieux comprendre les facteurs et mécanismes à l’origine des troubles du neuro-développement.

Au centre de ce dispositif de recherche rattaché à l’université Paris-Diderot et sous la tutelle de l’Inserm, du CNRS et du CEA, l’UMR NeuroDiderot (ex URM 1141) basée au sein même de l’hôpital, dirigée par le Pr Gressens et récemment enrichie de nouvelles équipes en particulier en collaboration avec l’institut de neuroimagerie NeuroSpin (CEA-Saclay), mais aussi l’UMR 1123 Epidémiologie clinique et évaluation économique appliquées aux populations vulnérables (ECEVE) dirigée par le Pr Alberti, l’URA 2182 avec l’équipe Génétique Humaine et Fonctions Cognitives du Pr Bourgeron et l’UMR 7216 avec l’équipe Développement et Environnement du Pr Lallemand-Mezger.

Votre avis est important pour l’AP-HP
Nous souhaiterions recueillir votre avis sur les sites internet de l’AP-HP.

Cette enquête ne prendra que 3 minutes.